Les maisons en bois

Les maisons en bois

Construire demain

Que l’on songe aux arbres sacrés des temps anciens ou à l’arbre de Noël des temps modernes, à notre arbre généalogique ou aux arbres de la liberté (plantés au moment de la Révolution française), la symbolique de l’arbre fait toujours référence pour l’homme aux notions de vie, de protection et de transmission.

L’arbre est une force de la nature intimement liée à l’évolution de l’humanité à travers les âges.

Le bois dont sont constitués ses racines, son tronc et ses branches ne fournit-il pas encore aujourd’hui mille et un détails de notre vie quotidienne ?

De la fraîcheur dans les allées ombragées d’un jardin, le tiroir d’une vieille commode, du feu qui brûle dans la cheminée ou le papier recyclé d’un roman… Alors même qu’il reste lié dans notre imaginaire aux baguettes magiques des fées, des magiciens et des druides, aux cabanes rêvées de l’enfance ou aux aventures de Pinocchio.

À une époque où l’on prend conscience des effets de la destruction des forêts sur la planète, l’intérêt croissant pour la construction en bois s’explique sans doute par un désir de renouer avec cet héritage plurimillénaire.

Vivre au contact du bois,

  • c’est être inconsciemment protégé par ses pouvoirs,
  • c’est retrouver nos racines en repassant de l’état inerte de matériaux de construction tels que le béton ou le verre à celui du vivant,
  • c’est redéfinir un monde aux dimensions rassurantes.

Construire en bois, c’est peut-être commencer à régler une dette contractée envers la nature il y a longtemps déjà.

Les autres dossiers